Witch Finder de Ruth Warburton (VO)

Witch Finder, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Londres. 1880. Dans les bidonvilles de Spitalfields, Luke, apprenti forgeron, est confronté à l’initiation au Malleus Maleficorum, la fraternité redoutable dédiée à la chasse et aux meurtres de sorcières.

Le test final de Luc est de choisir un nom au hasard dans le livre des sorcières, un nom qu’il doit traquer et tuer sous un mois, sans quoi on le tuera. Luc sait que ce soir va changer sa vie à jamais. Mais quand il choisit Rosa Greenwood, seize ans, Luke n’a aucune idée que sa tâche sera plus difficile que ce qu’il pouvait imaginer.

Avis : J’ai tout de suite été attirée par la couverture du roman que j’ai trouvé complètement et irrémédiablement sublime ! Mais ce n’est pas tout et j’apprécie toujours beaucoup de suivre les histoires se passant durant le 19ème siècle. J’ai alors pensé que ce nouveau roman ne pouvait être que parfait pour moi. Et je dois dire que j’ai été conquise.

Luke est un jeune garçon qui depuis la mort de ses parents s’est juré de se venger. Quoi de mieux pour cela que de rentrer dans la fraternité dont son oncle fait partie, destinée à traquer et exterminer  chaque sorcière. Mais pour cela, il doit finir son initiation et tuer une sorcière choisie dans un livre. Et cette dernière n’est nulle autre que Rosa Greenwood. Mais il doit d’abord l’approcher et vivre à ses côtés pour trouver le moment parfait. Il va donc se rendre là-bas en tant que palefrenier et apprendre à la connaître. Pourtant il se pourrait bien que sa mission prenne un tour inattendu et que cet assassinat se révèle bien plus difficile que prévu. Rosa est une jeune fille qui n’a pas eu une vie facile et depuis la mort de son père qu’elle aimait plus que tout, son existence a changé… Elle se retrouve à devoir obéir à son frère et sa mère qui la dénigrent constamment et qui sont bien décidés à la marier à un autre sorcier, riche, pour les aider à remonter la pente. Et quoi que Rosa veuille, rien ne changera ça. Mais sera-t-elle prête à faire ce sacrifice pour sa famille ? Sebastian, l’homme qu’elle doit séduire, était il y a longtemps son amour d’enfance, mais cela fait des années qu’elle ne l’a pas vu et elle ne sait pas quoi en penser. Pourra-t-elle passer outre son caractère difficile ?

J’ai adoré Rosa, c’est une jeune femme très courageuse. Elle espère pouvoir tout faire pour aider sa mère et son frère alors qu’ils sont constamment méchants avec elle. Et si cela signifie Sebastian, un ami de son frère, alors il n’y a pas à réfléchir. Et même si cet homme lui induit des sentiments complètements opposés, elle sait ce que signifie ce mariage. Et malgré ses colères, l’homme peut être aussi très doux, alors pourquoi s’inquiéter ? J’ai beaucoup aimé voir que malgré le peu de choses qu’elle connaisse, elle ne reste pas naïve tout au long de l’histoire et qu’elle apprenne à faire selon son désir. Elle met énormément d’effort dans ce qu’elle entreprend et elle rêve d’une vie différente de celle qu’elle est en train de mener. Pourtant, elle possède aussi un grand cœur et serait prête à beaucoup pour sauver un animal en peine. Même si cela peut parfois avoir de fâcheuses conséquences. J’ai aussi été très intriguée par Luke et j’étais curieuse de voir s’il arriverait à réaliser son travail ou pas. Tuer quelqu’un est difficile, notamment quand on aperçoit que cette personne n’est pas la méchante sorcière qu’il avait imaginée au départ, mais sa vie étant elle-même en jeu, il ne lui reste que peu de choix que d’essayer. Mais il n’y a pas que lui et j’ai eu beaucoup de mal à statuer sur Sebastian et à savoir s’il était bon ou non. Pourtant on ne sait vraiment qu’à la fin du livre.

J’ai beaucoup aimé cette histoire et j’étais vraiment curieuse de voir comment la relation entre Sebastian et Rosa allait évoluer et voir si Luke allait conclure sa mission. L’auteure nous présente une jolie histoire mélangeant magie, trahison et amour et je suis vraiment curieuse de pouvoir en lire plus maintenant !

4

mellianefini

12 thoughts on “Witch Finder de Ruth Warburton (VO)

  1. Ta chronique me donne envie de découvrir ce livre ! J’aime les romans qui se passent à d’autres époques que la nôtre, et j’aime les histoires de sorcières !
    Bonnes lectures !

  2. C’est vrai que la couv’ est magnifique et en plus j’adore les histoires qui se passent à l’époque victorienne. Surtout à Londres. ^^ Je vais peut être me laisser tenter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.