Cold Burn of Magic de Jennifer Estep (VO)

Black Blade, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Il y a des monstres ici. . .

Ce n’est pas aussi bien que vous pourriez le penser, vivre dans une ville touristique qui est connue comme «l’endroit le plus magique en Amérique». Même lycées ennuyeux, seulement deux fois plus de monstres sous les ponts et des familles rivales qui veulent s’entre-tuer pour le pouvoir.

J’essaie de rester discrète. J’ai l’épée de sang de ma mère et une maison légèrement illégale dans le sous-sol de la bibliothèque municipale. Et un couple de Talents que je tente de garder secrets, y compris des doigts très légers et un moyen parfait pour déverrouiller les portes.

Mais alors certains personnages désagréables apportent leur querelle de famille dans la boutique de prêteur sur gages de mon ami, et je dois prendre une décision – m’impliquer, ou regarder un mec mignon mourir parce que je ne l’ai pas aidé. Je suppose que je fais le mauvais choix, parce que maintenant je suis coincée avec Devon Sinclair. Ma mère a été assassinée à cause des familles, et il semble que je vais finir comme elle. . .

Avis : Je suis un peu en retard comparé à la plupart des gens, mais voilà, j’y suis arrivée, j’ai enfin lu ce nouveau roman de Jennifer Estep. J’étais impatience de me lancer dans cette nouvelle histoire car en plus des très beaux avis que j’ai pu découvrir un peu partout, Jennifer Estep ne m’a pour le moment jamais déçue. Sa série Mythos Academy était très agréable et même si je n’ai pas fini (oui je n’ai lu que le premier tome) sa série urban fantasy, j’avais beaucoup apprécié le tout. Alors c’est avec beaucoup d’espoir que j’ai commencé cette nouvelle série et je peux vous dire que j’ai moi aussi été très charmée par le roman et je suis maintenant très curieuse de pouvoir en lire plus.

J’ai apprécié le monde que l’auteure a créé ici, des familles qui évoluent tout en se détestant, se partageant des dons et des privilèges que les autres n’ont pas. En soi ce genre d’univers n’est pas vraiment original car c’est un thème que l’on peut facilement retrouver dans quelques livres, mais Jennifer Estep parvient à nous attirer et à nous intéresser à tout ce qu’il se passe et à tous les détails que son monde recèle. Donc oui, même si en soi nous avons pu déjà voir quelque chose comme ça, l’auteure arrive parfaitement à amener une touche d’originalité. Mais bien sûr ce n’est pas tout car nous avons aussi les personnages, et eux sont un régal à connaitre et à voir évoluer.

Lila n’a pas eu une vie facile, elle n’a jamais connu son père et sa mère est morte en essayant d’aider l’enfant d’une des familles. Depuis notre héroïne essaie de vivre sans attirer aucune attention, à l’écart des familles et de quiconque à part l’ancien ami de sa mère. Pourtant cet anonymat va bientôt prendre fin quand Lila est placée devant un choix terrible : sauver le trio qui vient de rentrer dans le magasin de son ami et que l’on essaie de tuer ou rester en retrait et attendre que tout se finisse. Hélas, même si ce n’est pas le mieux pour elle, notre chère voleuse se retrouve embarquée dans une toute nouvelle vie. En effet, cet acte va la forcer à devenir la nouvelle garde du corps de Devon, l’héritier d’une des familles les plus puissantes, mais aussi le garçon pour qui sa mère a donné la vie quelques années plus tôt. Il semblerait en effet que quelqu’un soit prêt à tout pour tuer le garçon et Lila reste le dernier rempart possible pour qu’il reste en vie.

J’ai beaucoup aimé suivre nos deux héros. Ils cachent tous les deux de gros secrets et c’est vrai que qu’il est très facile de s’attacher à eux et de les comprendre. Alors qu’elle pensait ne pas trouver sa place, Lila va s’attacher beaucoup plus à ses nouveaux, ou plutôt son nouveau client qu’elle ne devrait le faire. C’était assez agréable de voir un lien se forger entre eux même si on comprend la méfiance de notre héroïne. C’est drôle parce que pour une fois c’est plutôt le garçon de l’histoire qui a un côté innocent et naïf mais c’est aussi pourquoi il est intéressant de le voir évoluer et se rendre compte qu’on ne peut pas toujours être gentil avec tout le monde.

C’était une très bonne histoire que j’ai adoré suivre et l’auteure nous réserve d’ailleurs bien des surprises tout au long des chapitres. Comme je le disais je suis impatiente d’en lire plus à présent.

4 

mellianefini

21 thoughts on “Cold Burn of Magic de Jennifer Estep (VO)

  1. Tentant celui-là !

    Ce que j’aime bien chez toi, c’est que tu nous inities aux futures sorties en France grâce à tes lectures et avis sur des bouquins que tu lis en VO 😉 De quoi faire grossir encore plus nos Wish List !

  2. il est sur ma liste des livres à tenter d’avoir et après ton avis il va aller dans les priorités car j’ai encore plus envie de le lire maintenant^^

    merci!

  3. En plus de la tienne, j’ai lu pas mal de critiques sympa sur ce livre. Et comme c’est le premier livre d’une nouvelle série, ce sera plus facile pour moi de m’y plonger que de rattraper Mythos (plus tard !). Et puis… une maison sous une bibliothèque ? Faut que je lise ça !

  4. Encore une fois, tu me fais découvrir pleins de supers séries (Cette fois ci j’ai vu la traduction, neurone en fonctionnement!)
    J’ai vu sur le blog de Misspendergast, que tu étais intrigué par Freak’s Squele, même si tu n’es pas très BD. (Oui je suis partout!) Et si tu ne l’as pas lu avant ton anniversaire, je te l’offre. Car c’est ma BD coup de cœur (la série principal- J’ai le spin-off Funérailles mais il est moins fun). Je te demande donc si je peux avoir ta date d’anniversaire et ton adresse postale. Bisous Melleane. 🙂

    • lol je vois ça ! C’est pas vraiment que je ne suis pas trop BD, j ‘aime bien en lire mais ça coute trop cher au final du coup je n’en lis presque plus. Oh vraiment ta préférée ? Lol je te dirais si tu me dis quand c’est la tienne !!!! Echange de bon procédé ! Mais moi du coup il va falloir que je réfléchisse lol. Surtout si tu ne lis pas en anglais. J’essaierai de t’envoyer un email ce weekend !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.