Midnight in Everwood by M.A. Kuzniar

Synopsis: There’s nothing Marietta Stelle loves more than ballet, but after Christmas, her dreams will be over as she is obligated to take her place in Edwardian society. While she is chafing against such suffocating traditions, a mysterious man purchases the neighbouring townhouse. Dr Drosselmeier is a charming but calculating figure who wins over the rest of the Stelle family with his enchanting toys and wondrous mechanisms.

When Drosselmeier constructs an elaborate set for Marietta’s final ballet performance, she discovers it carries a magic all of its own. On the stroke of midnight on Christmas Eve, she is transported to a snowy forest, where she encounters danger at every turn: ice giants, shadow goblins and the shrieking mist all lurk amidst the firs and frozen waterfalls and ice cliffs. After being rescued by the butterscotch-eyed captain of the king’s guard, she is escorted to the frozen sugar palace. At once, Marietta is enchanted by this glittering world of glamorous gowns, gingerbread houses, miniature reindeer and the most delicious confectionary.

But all is not as it seems and Marietta is soon trapped in the sumptuous palace by the sadistic King Gelum, who claims her as his own. She is confined to a gilded prison with his other pets; Dellara, whose words are as sharp as her teeth, and Pirlipata, a princess from another land. Marietta must forge an alliance with the two women to carve a way free from this sugar-coated but treacherous world and back home to follow her dreams. Yet in a hedonistic world brimming with rebellion and a forbidden romance that risks everything, such a path will never be easy.

Review: I was very intrigued by this novel when I saw it. I have to say that the story sounds original, the time period and the comparison to Caraval in the tagline made me very curious.

Marietta loves ballet, but her family doesn’t support her. They expect her to take her rightful place at the end of the year and enter high society. But our heroine doesn’t want that. So when they decide to marry her off, she does everything to thwart their plans. And then there’s their new neighbor… If he seems to have charmed her whole family, Marietta sees through him and knows he’s not a good person! And when he asks for her hand, she refuses. Far from accepting her choice, he is determined to change her mind and sends her to a world filled with magic and wonder, but also cruelty. Trapped by a tyrannical king, her dancing skills will be put to the test to find a way to escape and return home.

I had a good time with the story, although I didn’t get hooked as much as I thought I would. The story had lengths, but it was nice to have a somewhat original story. The world that Marietta fell into was very interesting and I enjoyed discovering this novel.

Midnight in Everwood de M.A. Kuzniar (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Il n’y a rien que Marietta Stelle aime plus que le ballet, mais après Noël, ses rêves seront terminés car elle est obligée de prendre sa place dans la société édouardienne. Alors qu’elle s’insurge contre ces traditions étouffantes, un homme mystérieux achète la maison de ville voisine. Le Dr Drosselmeier est un personnage charmant, mais calculateur, qui séduit le reste de la famille Stelle avec ses jouets enchanteurs et ses mécanismes merveilleux.

Lorsque Drosselmeier construit un décor élaboré pour la dernière représentation de ballet de Marietta, celle-ci découvre qu’il détient une magie toute particulière. Sur le coup de minuit de la veille de Noël, elle est transportée dans une forêt enneigée, où elle croise le danger partout: les géants de glace, les lutins de l’ombre et la brume hurlante se cachent tous au milieu des sapins, des chutes d’eau gelées et des falaises de glace. Après avoir été secourue par le capitaine de la garde du roi aux yeux caramel, elle est escortée jusqu’au palais de sucre gelé. Marietta est immédiatement enchantée par ce monde scintillant de robes glamour, de maisons en pain d’épice, de rennes miniatures et des plus délicieuses confiseries.

Mais tout n’est pas ce qu’il semble être et Marietta est bientôt piégée dans le somptueux palais par le sadique roi Gelum, qui la veut pour lui. Il l’emprisonne dans une cage dorée avec ses autres animaux domestiques : Dellara, dont les mots sont aussi tranchants que les dents, et Pirlipata, une princesse d’un autre pays. Marietta doit forger s’allier aux deux femmes pour se libérer de ce monde sucré, mais dangereux et rentrer chez elle pour réaliser ses rêves. Mais, dans un monde hédoniste débordant de rébellion, une romance interdite ne sera pas facile.

Avis : J’étais très intriguée par ce roman quand je l’ai vu passer. Il faut dire que l’histoire semble originale, la période et la comparaison avec Caraval dans la phrase d’accroche m’a rendue très curieuse.

Marietta adore le ballet, mais sa famille ne la soutient pas. Ils s’attendent à ce qu’à la fin de l’année elle occupe la place qui lui revient et entre dans la haute société. Mais notre héroïne n’en veut pas. Alors quand ils décident de la marier, elle fait tout pour contrecarrer leurs plans. Et puis il y leur nouveau voisin… S’il semble avoir charmé toute sa famille, Marietta voir clair et elle sait que ce n’est pas une bonne personne ! Et quand il lui demande lui aussi sa main, elle refuse. Loin d’accepter son choix, il est déterminé à la faire changer d’avis et l’envoie dans un monde empli de magie et de merveilles, mais aussi de cruauté. Prisonnière d’un roi tyrannique, ses talents de danseuse seront mis rude épreuve pour trouver un moyen de s’enfuir et de rentrer chez elle.

J’ai passé un bon moment avec l’histoire, même si j’ai moins accroché que ce que je pensais. J’ai trouvé qu’il y avait quelques longueurs, mais c’était agréable d’avoir une histoire un peu originale. Le monde dans lequel Marietta est tombé était très intéressant et j’ai pris plaisir à découvrir ce roman.

Where the Drowned Girls Go by Seanan McGuire

Wayward Children, Book 7

Synopsis: Welcome to the Whitethorn Institute. The first step is always admitting you need help, and you’ve already taken that step by requesting a transfer into our company.

There is another school for children who fall through doors and fall back out again.
It isn’t as friendly as Eleanor West’s Home for Wayward Children.
And it isn’t as safe.

When Eleanor West decided to open her school, her sanctuary, her Home for Wayward Children, she knew from the beginning that there would be children she couldn’t save; when Cora decides she needs a different direction, a different fate, a different prophecy, Miss West reluctantly agrees to transfer her to the other school, where things are run very differently by Whitethorn, the Headmaster.

She will soon discover that not all doors are welcoming…

Review: This is a new novel by Seanan McGuire and I was curious about another Wayward Children adventure.

Cora has never fit in at Eleanor West’s school. She needs a change and even though everyone advises her against it, she asks to move to Whitethorne’s facility. However, this change will not be easy and Cora will discover that this place hides many secrets.

I had a good time with this short story. The author introduces us to new characters and it is always a pleasure to discover them.

 

Where the Drowned Girls Go de Seanan McGuire (VO)

Wayward Children, Tome 7

Résumé (traduction personnelle) : Bienvenue à l’Institut Whitethorn. Admettre avoir besoin d’aide est le premier pas, et vous avez déjà fait ce pas en demandant un transfert dans notre établissement.

Il existe une autre école pour les enfants qui passent les Wayward Children.

Elle n’est pas aussi conviviale que la maison des enfants rebelles d’Eleanor West.

Et elle n’est pas aussi sûre.

Quand Eleanor West a décidé d’ouvrir son école, son sanctuaire, son foyer pour enfants rebelles, elle savait dès le départ qu’il y aurait des enfants qu’elle ne pourrait pas sauver. Lorsque Cora décide qu’elle veut autre chose, d’un autre destin, d’une autre prophétie, Mlle West accepte à contrecœur de la transférer dans l’autre école, où les choses sont gérées très différemment par Whitethorn, le directeur.

Elle va bientôt découvrir que toutes les portes ne sont pas accueillantes…

Avis : Voilà un nouveau roman de Seanan McGuire et j’étais curieuse de découvrir une autre aventure des Wayward Children.

Cora ne s’est jamais intégrée dans l’établissement d’Eleanor West. Elle a besoin de changement et même si tout le monde le lui déconseille, elle demande à partir dans l’établissement de Whitethorne. Pourtant, ce changement sera loin d’être facile et Cora va découvrir que cet endroit cache bien des secrets.

J’ai passé un bon moment avec cette histoire courte. L’auteure nous présente de nouveaux personnages et c’est toujours un plaisir de les découvrir.

Note : Le premier tome est sorti en français chez Pygmalion.

Under the Whispering Door by T.J. Klune

Synopsis: When a reaper comes to collect Wallace Price from his own funeral, Wallace suspects he really might be dead.

Instead of leading him directly to the afterlife, the reaper takes him to a small village. On the outskirts, off the path through the woods, tucked between mountains, is a particular tea shop, run by a man named Hugo. Hugo is the tea shop’s owner to locals and the ferryman to souls who need to cross over.

But Wallace isn’t ready to abandon the life he barely lived. With Hugo’s help he finally starts to learn about all the things he missed in life.

When the Manager, a curious and powerful being, arrives at the tea shop and gives Wallace one week to cross over, Wallace sets about living a lifetime in seven days.

Review: I had never tried a novel by the author and after hearing so much about him, I was curious to discover his pen. And I must say that on this side, I was pleasantly surprised. It is a very nice pen.

Wallace Price was an unbearable man when he was alive. The worst of all. So when he dies, no one is really sad about it to his surprise. But when he dies, a chance is offered to him: to spend a week in Hugo’s tea room, a man who helps souls in pain before crossing over. What for? To make Wallace realize what he has missed in his life and that he could have had much more than he has.

I was swept away from the first chapter and was curious to see what would happen. But as soon as Wallace finds himself living with Hugo and the others, I found that the pace of the story slowed down a lot and I had a little more trouble hanging on. That said, it was still an interesting read and I am thrilled to have discovered my first novel by the author. I now know I’ll have to get into the others he’s written that sound just as interesting!

 

 

Under the Whispering Door de T.J. Klune (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Lorsqu’une faucheuse vient chercher Wallace Price à ses propres funérailles, ce dernier comprend qu’il est vraiment mort.

Au lieu de le conduire directement dans l’au-delà, la faucheuse l’emmène dans un petit village. À la périphérie, à l’écart du chemin qui traverse les bois, niché entre les montagnes, se trouve un salon de thé particulier, tenu par un homme appelé Hugo. Hugo est le propriétaire du salon de thé pour les gens du coin et le passeur pour les âmes qui ont besoin de traverser.

Mais Wallace n’est pas prêt à abandonner la vie qu’il a à peine vécue. Avec l’aide d’Hugo, il commence enfin à apprendre tout ce qu’il a manqué dans la vie.

Lorsque le gérant, un être curieux et puissant, arrive au salon de thé et donne à Wallace une semaine pour traverser, Wallace entreprend de vivre toute une vie en sept jours.

Avis : Je n’avais jamais tenté un roman de l’auteur et après en avoir tant entendu parler, j’étais curieuse de découvrir sa plume. Et je dois dire que de ce côté, j’ai été agréablement surprise. C’est une très jolie plume.

Wallace Price était un homme imbuvable de son vivant. Le pire de tous. Aussi quand il meurt, personne n’en est vraiment triste à sa plus grande surprise. Mais à son mort, une chance s’offre à lui : d’aller passer une semaine dans le salon de thé de Hugo, un homme qui aide les âmes en peine avant de traverser. Pourquoi faire ? Pour que Wallace se rende compte de ce qu’il a manqué dans sa vie et qu’il comprenne qu’il aurait pu avoir beaucoup plus que ce qu’il a eu.

J’ai été emportée dès le premier chapitre et étais curieuse de voir ce qui allait se passer. Mais dès que Wallace se retrouve à vivre au contact d’Hugo et des autres, j’ai trouvé que le rythme de l’histoire avait beaucoup ralenti et j’ai eu un peu plus de mal à accrocher. Ceci dit, c’était tout de même une lecture intéressante et je suis ravie d’avoir découvert mon premier roman de l’auteur. Je sais à présent qu’il faudra que je me lance dans les autres qu’il a écrit et qui semblent tout aussi intéressants !

Hiver de Juliette Pierce

Les échos du temps, Tome 2

Résumé : Entre les menaces qui se multiplient et ses sentiments naissants pour son ennemie de toujours, Shade devra faire des choix qui pourraient lui coûter cher. Après l’attaque du royaume du Feu, Shade est parvenu à traverser une Porte pour rejoindre son monde. L’état de santé de Rune est très préoccupant, et il est le seul à pouvoir la sauver, même si cela doit lui coûter la vie. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’est que leurs ennemis parviendraient eux aussi à quitter le monde des sorcières pour se lancer à leurs trousses. S’il espérait pouvoir retrouver enfin sa soeur et sauver celle qui, de manière inattendue, fait battre son coeur, Shade déchante très vite et va devoir faire ce pour quoi il a été formé toute sa vie : chasser des sorcières. Malheureusement, le destin semble décidé à lui mettre des bâtons dans les roues, et s’il veut garder sa sorcière en vie, il devra renoncer à ses valeurs et aux promesses passées. L’hiver arrive, emportant avec lui la chaleur automnale des jours passés avec Rune

Avis : J’ai passé un très bon moment avec le premier tome et j’étais curieuse de découvrir la suite des aventures de nos héros.

J’ai eu pas mal de mal à rentrer dans l’histoire. Je me rappelais les grandes lignes du premier tome, mais replacer tous les personnages a été très compliqué et je me suis sentie perdue pendant un bon moment. Ceci dit, j’ai tout de même passé un bon moment de lecture.

Nous retrouvons nos personnages tout de suite après la fin du tome précédent alors que Shade essaie de sauver Rune. Mais de nouveaux problèmes vont vite survenir et nos héros vont devoir faire leur possible pour s’en sortir.

C’était un deuxième tome bien sympa !