Vampire et Célibataire de Mary Janice Davidson

Queen Betsy, Tome 1
Résumé : Mourir, ça fait réfléchir… Par exemple, cette semaine, j’ai perdu mon boulot, je suis morte dans un accident et, quand je me suis réveillée à la morgue, j’étais devenue une vampire. Bon, il y a des côtés positifs : je suis désormais super forte et les hommes semblent bien plus sensibles à mon charme de suceuse de sang. Il faut juste que je m’habitue à mon nouveau régime liquide…
Autre problème : mes amis du monde de la nuit disent que je suis une sorte de reine annoncée par une prophétie ridicule. Ils ont besoin de moi pour renverser un vampire assoiffé de pouvoir, au look trop ringard ! Le cadet de mes soucis ! Sauf qu’ils ont des moyens de pression efficaces, comme la nouvelle collection Manolo Blahnik ; une fille qui se respecte ne peut pas dire non…
Avis : Tout d’abord il faut préciser que ce roman est un mélange de fantaisie urbaine et de chick-lit. Je lis rarement de la « chick-lit » pure, ce n’est pas un genre que j’apprécie particulièrement mais lorsqu’une touche de paranormal vient s’y ajouter, là ça devient beaucoup plus tentant ! C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que j’ai décidé d’attaquer ce roman et je dois avouer que je n’ai pas été déçue, bien au contraire !
Ca a vraiment été une mauvaise journée pour Betsy ! D’abord licenciée, puis renversée par une voiture ! La totale !! Elle finit par se réveiller dans une morgue vêtue d’un tailleur rose et d’une paire de chaussures bon marché, ce qui selon elle est le comble de l’horreur ! Peu à peu, Betsy comprend qu’elle est devenue une vampire et après plusieurs tentatives de suicide ratées, elle finit par se résigner. Elle se résout enfin à vivre sa nouvelle vie de non-morte et décide de prendre un nouveau départ, tout ça avec l’aide de son amie Jessica. Mais c’était sans compter sur les autres vampires de la ville qui en ont après elle…
Ce livre est une véritable bouffée d’air frais et permet de passer un très bon moment de détente car il est très drôle. Betsy a le chic pour se mettre dans des situations assez cocasses et en plus elle est vraiment marrante. D’accord elle est matérialiste, superficielle et frivole et pourtant, on l’adore. Ce n’est pas quelqu’un d’égoïste, c’est surtout une accro de shopping. Elle aime beaucoup ses amis et ses proches et se soucie d’eux au point de se mettre elle-même en danger pour les protéger. La seule personne avec qui elle entretient des relations vraiment houleuses n’est autre que sa belle-mère, Anthonia. Cette dernière est l’archétype de la femme vulgaire, mesquine et insupportable. Betsy est aussi une femme libérée et indépendante. Elle ne se laisse pas marcher sur les pieds et Sinclair (le beau vampire ténébreux qui lui courre après) a du mal à s’en accommoder, ce qui donne lieu à des scènes très drôles.
Bref, ce livre est très divertissant et je lirai la suite avec grand plaisir !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *