Interview de l’auteure Christina Henry

Nous sommes heureuses aujourd’hui d’accueillir l’auteure de la série Madeline Black : Christina Henry. Sa série Urban Fantasy compte trois livres et le dernier sort le 28 Février aux USA. Nous voudrions remercier Christina Henry pour avoir accepter de répondre à quelques questions. 



—————————-
Combien de livres avez-vous l’intention d’écrire pour cette série ?
Pour le moment je suis sous contrat pour six livres. Après ça je discuterai avec mon éditeur pour savoir si la série doit aller plus loin ou pas. J’adore ce monde et ses personnages, j’espère pouvoir les écrire pendant encore longtemps!
Vos personnages sont-ils influencés par des personnes que vous connaissez ?
Non, tous mes personnages viennent de mon imagination. Je pense que c’est aborder un terrain dangereux que de baser certains personnages sur des personnes que l’on connait.
Etait-il difficile de créer le personnage de Madeline ?
Maddy était assez facile à écrire. J’ai entendu sa voix avant même de l’écrire, et pour moi tout vient de la voix de mon personnage. J’ai toujours su qu’elle était bien dès le début.
Qui est votre personnage préféré dans la série ?
Gabriel. Il est tout à fait mon genre de héros – tourmenté, silencieux, fort.
Avez-vous un auteur favori? Un livre ?
Mon auteur favori est sûrement Jim Butcher. Je pense que c’est un écrivain fantastique. Le livre que je préfère entre tous est « Nobody’s Fool » de Richard Russo.
Avez-vous l’intention d’écrire une autre série ?
J’ai plusieurs idées pour de possibles autres séries, mais iI faut que je trouve du temps pour les écrire.
Quel livre a été le plus facile à écrire ?
Chaque livre devient un peu plus facile à écrire. Comme vous commencez à connaitre les personnages, vous pouvez prévoir plus facilement comment ils vont réagir dans certaines conditions.
Avez-vous des conditions spécifiques pour écrire ? Avec de la musique ? Dans un café ? Où la magie nait-elle ?
J’aime écrire avec de la musique, et j’aime aussi écrire dans des cafés, mais je n’ai pas besoin de quelque chose de spécifique pour écrire, il me faut juste un peu de temps. J’ai écrit un peu partout je pense et dans n’importe quelles circonstances. Je pense que c’est mauvais de s’enfermer dans certaines conditions afin de pouvoir écrire. Cela veut dire que si vous n’êtes pas dans une parfaite zone de confort vous ne pouvez rien faire. Ce qui est plus important pour moi c’est de retranscrire mes mots sur la page et non d’avoir un endroit parfait ou du temps pour écrire.
 Pouvez-vous nous dire quelque chose au sujet du troisième tome ?
 Au début du troisième tome, on découvre que des fantômes apparaissent partout dans Chicago – des personnes dont le décès n’a pas été inscrit à l’Agence. Tout cela signifie que ces gens ne sont pas morts de cause naturelle, et J.B. veut que Maddy en découvre la cause. Bien sûr, on aura des réponses quant à la relation entre Maddy et Gabriel – car à la fin du tome précédent il s’est retrouvé sous son emprise, ce qui a rendu les choses vraiment plus difficiles. Rien n’est jamais facile pour Maddy !
(Parce que je suis curieuse) Etes-vous déjà venu en France ?
Non mais c’est quelque chose que j’aimerais beaucoup !
Merci beaucoup pour tout.
Merci à vous de m’avoir invitée sur votre blog.
—————————-

J’espère que cette petite interview vous aura plu. Vous pouvez trouver plus d’informations sur le site de l’auteure : http://www.christinahenry.net/
Vous pouvez aussi retrouver mon avis du second tome ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.