Pawn d’Aimée Carter

The Blackcoat Rebellion, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Vous pouvez être un VII. Si vous abandonnez tout.

Pour Kitty Doe, cela semble un choix facile. Elle peut soit : passer sa vie comme un III dans la misère, méprisée par les grades supérieurs et contrainte de quitter les gens qu’elle aime, ou elle peut devenir un VII et rejoindre la famille la plus puissante du pays.

Si elle dit oui, Kitty sera masquée, chirurgicalement transformée en Lila Hart, la nièce du Premier ministre, qui est morte dans des circonstances mystérieuses. En tant que membre de la famille Hart, elle sera célèbre. Elle sera adorée. Et pour la première fois, elle aura de l’importance.

Il n’y a qu’un seul problème. Elle doit également arrêter la rébellion que Lila a secrètement encouragé, celle-là même qui l’a tuée, et celle en quoi Kitty croit. Devant les menaces, les complots et une vie qui n’est pas la sienne, elle doit décider quel chemin choisir et apprendre à devenir plus qu’un pion dans un jeu tordu qu’elle commence seulement à comprendre.

Avis : J’avais lu le premier tome de la première série d’Aimee Carter et je l’avais beaucoup apprécié, aussi quand j’ai vu qu’elle sortait une toute nouvelle histoire j’ai tout de suite été intriguée. Et que demander de plus qu’un roman dystopique ? J’avoue que je n’en ai pas lu énormément, mais je trouve ça toujours vraiment fascinant. Après c’est vrai que j’ai trouvé que ce roman avait un petit truc à la Hunger Games mais je pense que vous devez le lire pour le comprendre.

Kitty est une jeune fille comme les autres, et comme chaque personne de son âge, elle doit passer un test pour savoir ce que lui réservera son futur. En effet, chaque personne est marquée d’un nombre pour la vie et devra se soumettre à ce qu’il signifie. Cependant, le test ne se passe pas du tout comme elle l’avait espéré et la voilà maintenant avec un III. Un chiffre qui signifie qu’elle devra quitter sa ville, ses amis, sa famille et son petit ami Benjy qu’elle aime tant. Elle ne peut accepter ça ! Pourtant, quand après quelques terribles circonstances, le premier ministre lui propose de changer son chiffre et de devenir un VII, elle voit là l’opportunité de fuir la vie qui s’est ouverte à elle. Mais elle ne s’attendait pas à ce que ce changement vienne avec un prix si haut. Changée physiquement de sorte qu’elle ressemble maintenant à Lila Hart, la nièce du premier ministre, elle est arrachée à tout ce qu’elle connaissait et est obligée de prendre la place de cette jeune fille morte pour calmer la rébellion qu’elle avait commencé à semer. Elle sera aussi aidée par Celia la mère de Lila qui le fait de façon assez forcée et par le fiancé de la jeune fille qui semble trop gentil pour être honnête.

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Kitty n’a pas vraiment le choix maintenant qu’elle est devenue Lila. Elle doit apprendre tout de la jeune fille et jouer son rôle ou être tuée. Vous vous doutez qu’elle prendra alors son rôle très à cœur, notamment quand la vie de Benjy est mise en jeu. C’est vraiment triste de voir comment elle est traitée et tiraillée de toute part. Alors que Celia et Knox veulent qu’elle alimente la rébellion formée, le premier ministre et sa mère veulent qu’elle devienne leur pion à eux. Et ce ne sera pas facile pour la jeune fille de choisir son camp, surtout pour sa propre survie. Pourtant Kitty a un instinct de survie très développé et elle est prête à beaucoup de choses pour que cela continue ainsi. Elle découvrira aussi ce que signifie être un VII, chose qui n’est pas facile tous les jours, surtout au sein d’une famille tiraillée de toute part, où complots et haines se mêlent constamment.

J’ai tout de suite été très intriguée par Knox, ce garçon qui devient son nouveau fiancé. Il est très gentil avec elle et fait tout pour l’aider. Pourtant on sent qu’il y a plus et c’est vrai que j’ai été plus que surprise quand j’ai découvert sa vraie nature, de même que celle de Celia. Je ne m’y attendais pas vraiment et j’ai été tout aussi surprise que Kitty, et même blessée qu’il ne lui ai rien dit. Elle va devoir rester forte et garder la tête haute entre tous les mensonges et des demi-vérités qui fusent de toutes parts. J’ai été vraiment impressionnée par tout ce qu’elle était capable de faire dans telles circonstances.

C’était vraiment une très bonne histoire et on reste surpris par de nombreux points tout au long du roman. C’est une dystopie fascinante et j’ai pris énormément de plaisir à la découvrir. J’étais impatiente de voir si un soulèvement allait se passer, si Knox et Kitty allaient former quelque chose, si Benjy allait apparaître et retrouver la jeune fille. Je suis très curieuse à présent de lire la suite, je suis vraiment impatiente d’en apprendre plus.

4-5

mellianefini

15 thoughts on “Pawn d’Aimée Carter

  1. J’adore les dystopies alors je vais noter celui la dans ma wishlist. Par contre, ça me fait penser à Divergent : le test à passer, les nombres = les factions. Bon les ressemblances ont l’air de s’arrêter la.
    Merci de la découverte. 😀

  2. Cela me tente bien. J’avais beaucoup aimé Hunger games, mais n’ai rien osé lire dans le genre par la suite, de peur d’être déçue… Ca peut être un bon moyen de renouer avec le genre!

  3. En plus je viens de me rendre compte d’un truc, mon niveau d’anglais ne me permet pas de me lancer dans la lecture d’un ouvrage, mais l’espagnol oui, sans pb. Et l’Espagne est en avance sur nous dans la publication d’ouvrages. Bon nombre de romans que tu nous présentes en VO sont traduits en espagnol!! Il y a des jours comme ça, où un petit truc illumine ta journée!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.