Extase de J.R. Ward

Anges Déchus, Tome 4

Résumé : Jim Heron est capable du meilleur comme du pire. C’est la raison pour laquelle il a été choisi pour décider du sort de la Terre. Sa nouvelle mission : sauver l’âme de Matthias, son ancien chef. Après un accident, ce dernier est secouru par Mels Carmichael et devient amnésique. Ils sont vite submergés par la passion… Mais, lorsque le passé resurgit, ils découvrent que rien n’est jamais enterré et ils se retrouvent au cœur d’une guerre entre anges et démons. Jim réussira-t-il à les sauver ?

Avis : C’est toujours un plaisir de lire les romans de J.R. Ward. Qui plus est, je deviens de plus en plus accro à cette série qui s’améliore au fil des tomes. On suit toujours notre sauveur, Jim Heron dans sa lutte contre le Mal. Matthias est l’ancien leader des XOps et donc l’ancien chef de Jim. Il était en Enfer suite à la défaite de Jim dans le tome 2 mais il a finalement été renvoyé sur Terre et bénéficie donc d’une nouvelle chance de rédemption. Pourquoi un tel traitement de faveur ? Il s’agit en fait d’une punition à l’encontre de l’adversaire de Jim. En effet, le camp adverse n’ayant pas respecté les règles lors du dernier round, le Créateur a décidé de le sanctionner en remettant en jeu l’âme de Matthias. Il faut donc tout recommencer mais c’est aussi pour Jim une nouvelle occasion de tenter de sauver son ex-patron alors qu’il avait échoué la première fois.

Ainsi on retrouve donc Matthias de retour sur Terre. Il se réveille nu et blessé au cimetière de Caldwell, sur la tombe de Jim. En tentant de quitter les lieux, il est percuté par la voiture de Mels Carmichael, une jeune journaliste au Caldwell Courier Journal et devient amnésique. Aussitôt, une alchimie se crée entre ces deux personnages mais bien sûr, de nombreux obstacles se mettront entre eux, à commencer par le très lourd passé de Matthias, sans parler de la menace qui pèse sur sa tête car le temps lui est compté.

L’équipe du bien quant à elle a pris un sacré coup malgré leur dernière victoire contre le mal. En effet, après la perte d’un des leurs, l’équipe peine à reprendre pied. C’est vraiment difficile pour Adrian de se remettre de cette perte et quant à Jim, il pense toujours à Sissy et veut la délivrer de l’Enfer coûte que coûte, au point d’oublier parfois sa véritable mission.

Matthias jusqu’à ce tome 4, était le méchant par excellence. Un personnage malfaisant, un véritable sadique, assassin de sang-froid… bref un personnage qu’on a pris l’habitude de détester dans les tomes précédents et qui pourtant va montrer ici une autre facette de lui-même. Un tel personnage mérite-il d’être sauvé ? L’amnésie doit sûrement y être pour quelque chose mais je dois dire que Matthias est un héros que j’ai pris énormément de plaisir à suivre alors qu’au départ, je ne l’aimais pas du tout, au point que j’avais peur de ne pas accrocher avec ce tome 4. Mais j’avais tort car ce livre est sûrement le meilleur tome de la série jusqu’à maintenant. Matthias est un homme si fier… qui supporte difficilement d’être dépendant des autres malgré sa vulnérabilité liée à son mauvais état physique. C’est un homme blessé, couvert d’horribles cicatrices et borgne, stigmates évidents de son lourd passé de criminel. C’est aussi un homme déterminé qui cherche à se racheter et tout au long de ce tome, J.R. Ward parvient à le rendre plus sympathique aux yeux du lecteur. Bien sûr on découvre aussi le passé d’adolescent de Matthias ainsi que l’élément déclencheur qui a fait de lui cet homme que tout le monde craint. C’était assez intéressant de découvrir comment il en est arrivé là.

J’ai beaucoup aimé Mels également. La jeune femme vit chez sa mère et est à la recherche du gros scoop qui pourrait booster sa carrière de journaliste et ainsi changer sa vie. C’est une jeune femme très attachante qui se soucie des autres. Elle est intelligente, très efficace dans son boulot et toujours disposée à aider les autres. Les rapports qu’elle entretient avec sa mère sont très touchants et j’ai aimé découvrir un peu de son passé à elle aussi, notamment ses souvenirs au sujet de son père qu’elle a toujours admiré.

Ce tome quatre marque un tournant en ce qui concerne le personnage de Jim et son évolution, surtout au vu de ce qu’il fait à la fin… mais je ne vous en dirais pas plus. J’ai aussi été très surprise par le geste d’Adrian et quant au Créateur, j’avoue que je ne m’attendais pas à ce genre de révélation, je me doutais bien qu’il y avait quelque chose d’étrange là-dessous mais pas que ce serait aussi énorme !

En conclusion c’est donc un quatrième tome riche en surprises et je suis maintenant très curieuse de lire la suite !

4mon pseudo

3 thoughts on “Extase de J.R. Ward

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.