Servants of the Storm de Delilah S. Dawson (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Il y a un an, l’ouragan Josephine a balayé Savannah, en Géorgie, ne laissant derrière elle que la mort et la destruction – tout en prenant la vie de la meilleure amie de Dovey, Carly. Depuis cette nuit, Dovey se trouve dans une brume médicamenteuse, insensible à tout ce qui l’entoure.

Mais récemment, elle a commencé à croire qu’elle voit des choses qui ne peuvent pas être réelles … y compris Carly à leur café préféré. Déterminée à découvrir la vérité, Dovey arrête de prendre ses pilules. Et le monde qui s’ouvre à elle est contraire à tout ce qu’elle aurait pu imaginer.

Comme Dovey glisse plus profondément dans les coins sombres de Savannah – où les sombres et horribles secrets se cachent- elle apprend que la tempête qui a détruit sa ville et qui lui a volé son amie était bien plus qu’une force de la nature. Et maintenant, des êtres sinistres, les véritables responsables, sont en route pour finir ce qu’ils ont commencé.

Dovey manque de temps et se trouve déchirée entre deux chemins. Peut-elle faire confiance à son ami d’enfance Baker, qui ne peut pas voir l’ombre menaçante mais promet de ne jamais renoncer à Dovey et Carly ? Ou bien doit-elle former ses plans avec l’étranger sexy, Isaac, qui offre toutes les réponses – pour un prix ? Bientôt Dovey se rend compte que le danger qui se rapproche a peu à voir avec Carly … et tout à voir avec Dovey elle-même.

Avis : J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à lire les livres de l’auteure et notamment sa série Bud que j’ai adoré suivre. Aussi quand la sortie d’un nouveau roman a été annoncée, j’ai tout de suite été très curieuse. Non, je l’avoue je n’ai même pas lu le résumé mais la couverture m’a intrigué et j’ai été très curieuse de découvrir l’histoire. Et quelle histoire ! Pleine d’originalité et d’idées.

Depuis la mort de Carly, sa meilleure amie, Dovey est placée sous médicaments et est étroitement surveillée par son entourage. Mais alors qu’elle passe un moment à son ancien café préféré, elle voit Carly au loin et reste persuadée que ce n’est pas une illusion. Mais comment est-ce possible ? Notamment quand on sait que la jeune femme est morte lors de l’ouragan Josephine. Mais Dovey est déterminée à découvrir la vérité et décide de sa propre initiative d’arrêter tous les médicaments et de faire croire à ses parents qu’elle continue de les prendre. Mais ce changement va lui être brutal quand elle se rend compte que le monde dans lequel elle a évolué jusqu’à présent est très loin d’être normal. Mais est-ce un effet secondaire dû à ses médicaments ? S’alliant avec deux garçons très différents, elle va enquêter sur cet univers, mettant sa vie en danger plus d’une fois et découvrant que tout ce qu’elle croyait est à changer et que les démons vivent parmi les humains, les obligeant à oublier et les manipulant à leur guise. Mais Dovey ne veut plus être manipulée et quoi qu’il se passe, elle veut des réponses et vite ! Pourtant ses réponses pourraient bien bouleverser son existence même, car elle est elle-même reliée à tout ce qu’il se passe.

J’ai beaucoup aimé Dovey tout au long des chapitres. C’est une jeune fille qui a beaucoup de courage, qui avance et reste déterminée dans ses positions quoi que tout le monde essaie de lui faire faire. J’avoue que je me suis demandé plusieurs fois si tout ce qu’il se passait n’était qu’un effet secondaire de son traitement ou si cela était la réalité et je pense qu’on ne le sait véritablement qu’à la fin du livre. Oui parce que tout est possible n’est-ce pas ? On ne peut que tomber sous son charme et comprendre ses objectifs tout au long du roman et l’auteure parvient parfaitement à garder le lecteur en haleine, essayant de comprendre tout ce qu’il se passe. Ai-je oublié de mentionner les deux hommes de l’histoire ? Comment est-ce possible ? Nous avons tout d’abord Baker, un ami d’enfance de Dovey et Carly. Ce garçon est adorable, il est prêt à tout pour aider son amie et espère qu’elle succombera par la même occasion à ses charmes. C’était très mignon de le voir évoluer ici, il nous touche particulièrement par son innocence et son envie de bien faire. Et puis il y a Isaac qui est, il faut le dire, tout son contraire. Ce garçon est mystérieux, cachant un grand nombre de secrets, secrets qu’il ne dévoilera d’ailleurs que petit à petit tout au long de l’histoire de façon assez récalcitrante. On sait qu’il n’est pas net et tout comme Dovey, nous savons qu’il est peut-être dangereux de lui faire confiance et pourtant on ne peut pas s’empêcher de vouloir en apprendre plus à son sujet et de voir ce qu’il désire réellement. Donc oui, nous tombons aussi sous son charme plus sombre et sa vie difficile. Mais c’est vrai que de là à choisir entre l’un deux, je pense que cela est compliqué à ce stade. Dans tous les cas je ne peux que vous conseiller de vous lancer dans cette lecture pour les découvrir tous les deux.

Pour ce qui est de l’histoire, j’avoue que j’étais vraiment très curieuse de découvrir la vérité au sujet de chacun des personnages et on reste d’ailleurs surpris plus d’une fois. Je ne m’attendais pas du tout non plus à la fin et c’est vrai qu’en commençant l’histoire je ne me suis pas demandé s’il ferait partie d’une série et je l’espère vivement maintenant car cette fin nous donne très envie d’en savoir plus, de découvrir comment Dovey va s’en sortir à présent et de voir ce qu’il va advenir des autres personnages. Une très bonne découverte pour moi.

4

mellianefini

14 thoughts on “Servants of the Storm de Delilah S. Dawson (VO)

  1. Je me suis arrêtée sur l’article à cause de la couverture du livre que j’ai trouvé géniale mais alors maintenant que je lis ton avis… WL or not WL là est la question. Ai-je besoin de passer de 111 à 1112 dans ma WL amazon? La réponse est non je n’en ai pas besoin, mais oui j’en ai envie. HAHA J’y vais de ce pas!^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.