The Winner’s Crime de Marie Rutkoski (VO)

The Winner’s Trilogy, Tome 2

Résumé (traduction personnelle) : Les fiançailles de Lady Kestrel avec le prince héritier de Valoria signifient une célébration après l’autre. Mais pour Kestrel cela signifie vivre dans une cage de sa propre composition. A l’approche du mariage, il lui est difficile de ne pas avouer la vérité à Arin … si seulement elle pouvait lui faire confiance. Pourtant, peut-elle seulement se faire confiance ? Pour Arin – Kestrel est en train de devenir une praticienne qualifiée de la tromperie : une espionne anonyme qui transmet des informations à Herran, et qui est sur le point de découvrir un terrible secret.

Comme Arin enrôle de dangereux alliés dans sa lutte pour garder la liberté de son pays, il ne peut pas lutter contre le soupçon que Kestrel en sait plus que ce qu’elle ne montre. En fin de compte, ce n’est pas un coup de poignard dans le noir qui le coupe, mais la vérité. Et quand cela arrive, Kestrel et Arin apprennent à quel point leurs crimes leur coûteront cher.

Avis : J’avais vraiment adoré le premier tome et je comptais les jours pour enfin avoir la chance de poser mes mains sur ce second roman. Il faut dire que la conclusion nous avait laissé avec un goût de cliffhanger, oh oui, et un gros ! J’étais donc vraiment impatiente d’en lire plus et ainsi découvrir la suite de l’histoire d’Arin et de Kestrel.

Notre jeune héroïne se retrouve au milieu d’une cage dorée qu’elle s’est elle-même forgée, obligée à mentir à ceux qui l’entourent et à essayer de créer un semblant de relation avec le prince qui ne l’apprécie même pas. Mais tout cela est sans compter sur les objectifs de l’empereur qui est bien décidé à découvrir ce qu’elle cache et à la façonner comme il lui plait afin qu’elle devienne une impératrice à sa hauteur. J’avoue que je suis encore assez confuse par rapport à ce personnage… on comprend parfaitement qu’il essaie de manipuler Krestel, mais c’est vrai que la finalité est assez floue. Savoir si c’est pour qu’elle soit conforme à ce qu’il désire ou s’il sait qu’elle cache plus que ce qu’elle ne le dit et essaie d’en découvrir tous les tenants. Non même en fin d’histoire je ne sais pas vraiment ce qu’il en est exactement ou peut-être est-ce un mélange des deux.

Mais garder ses secrets est quelque chose de très difficile, surtout quand on sait que ceux de Krestel sont aussi dangereux. Et quand Arin se présente au château et qu’il est décidé à découvrir la vérité, notre jeune héroïne va avoir beaucoup de mal à ne pas flancher. J’avoue que j’ai eu énormément de peine pour la jeune fille qui n’a finalement personne envers qui elle peut se confier. Tout le monde la quitte, même ceux qui étaient là pour elle depuis le début. Elle essaie de faire au mieux, de protéger Arin, de protéger son père, mais est-ce que tout cela suffira ? Je ne sais pas si garder ses secrets envers Arin étaient vraiment la bonne chose à faire mais je pense aussi qu’elle a raison, que le garçon n’aurait pas pu la laisser se sacrifier pour le bien de tous. Ça m’a cependant fait mal pour elle de voir ce que le jeune homme pensait d’elle, ce qu’il n’hésitait pas à lui dire en pleine face. C’est aussi pourquoi Arin m’a vraiment énervé et fatigué dans ce tome. Mon dieu, j’avais envie de le secouer, de lui crier dessus ou même de le frapper parfois. Il ne réfléchit pas une minute pour essayer de comprendre Krestel, il ne cherche pas à savoir pourquoi elle agit de la sorte. Oh non, il est plus facile de penser qu’elle l’a manipulé depuis le début ou qu’elle a changé depuis la dernière fois qu’ils se sont vus. J’étais très en colère contre lui, alors qu’il sait parfaitement que quelque chose ne va pas et quand même la vérité lui apparait il capitule très vite et oublie qu’il n’y avait même qu’une possibilité pour que ça soit réel. Donc oui, je ne pensais pas après un premier roman que ça arrive, mais j’ai eu beaucoup de mal avec Arin et je suis vraiment vraiment énervée à son sujet. Au sujet de Krestrel aussi parce qu’elle fait des erreurs et qu’on sait parfaitement où tout cela va finir, mais en même temps il est plus facile de la comprendre elle.

Ce tome est vraiment très bon et j’ai lu le tout en quelques heures. Je n’ai pas pu le lâcher avant de l’avoir fini tellement l’histoire m’avait emporté tout au long des chapitres. J’avais besoin de savoir ce qu’il allait se passer par la suite et c’est vrai que la fin est arrivée trop rapidement. Un autre cliffy d’ailleurs… Je suis très impatiente de voir ce qu’il va se passer par la suite car tout est encore bouleversé pour nos héros et je suis curieuse de voir comment ils vont s’en sortir une fois encore.

5 

mellianefini

12 thoughts on “The Winner’s Crime de Marie Rutkoski (VO)

  1. Rien qu’en lisant le résumé j’ai été charmé, même si je n’ai pas lu le tome 1 je n’ai pas pu m’empêcher de lire ton avis ^^ », encore un livre qui me fait terriblement envie…

  2. Une saga avec un suspens du tonnerre visiblement ! Ah, c’est désormais une évidence, j’accumule les envies dès que je passe dans le coin 😉 Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *