Chimes at Midnight de Seanan McGuire (VO)

October Daye, Tome 7

Résumé (traduction personnelle) : Les choses commencent à s’améliorer pour October « Toby » Daye. Elle entraîne son écuyer, fait son travail, et s’est finalement permis de se rapprocher du Roi local des Chats. Il semble que sa vie pourrait peut-être enfin se stabiliser… au moins jusqu’à ce que des changelings morts commencent à apparaître dans les ruelles de San Francisco, tués par une surdose de fruits gobelin.

Les efforts de Toby pour ramener le problème à la reine des Brumes sont retournés avec de sévères représailles, sous peine de l’exil de sa maison et tous ceux qu’elle aime. Maintenant, Toby doit trouver un moyen d’inverser le décret de la Reine, et faire disparaître les fruits gobelin des rues – et, oh, oui, sauver sa propre vie, depuis que quelques-uns de ses problèmes l’ont une nouvelle fois suivi à son domicile. Et puis il y a la question de la reine elle-même, qui ne semble pas avoir une valable autorité sur le trône ….

Pour trouver les réponses, October et ses amis devront parcourir la légendaire bibliothèque des étoiles dans les profondeurs cachées du Royaume des Brumes – et ils vont devoir faire vite, car le temps est compté. En féerie, certains destins sont pires que la mort.

October Daye est sur ​​le point de savoir ce qu’ils sont.

Avis : Si vous me connaissez, vous saurez que j’adore cette série qui est devenue depuis longtemps une de mes préférées. Aussi à la sortie de ce septième tome, je me suis jetée dessus comme à mon habitude. Et bien sûr, Seanan McGuire a encore une fois réussi à m’emporter complètement dans son univers. Si d’ailleurs vous ne connaissez pas la série, vous ratez vraiment quelque chose et vous devez vous précipiter pour acheter le premier tome (si, si, c’est vrai !).

October poursuit sa vie comme toujours, éduquant Quentin et filant le parfait amour avec Tybalt. Mais comme toujours le calme annonce la tempête, et comme à chaque fois, celle-ci est encore plus terrible que la précédente. Des fruits de Gobelins sont en circulation en ville et cette drogue faite pour les faes tuent de nombreuses personnes après ne serait-ce qu’une seule bouchée. Aussi, bien déterminée à arrêter tout cela, elle se rend chez la reine, pour qu’elle se rende compte des dégâts perpétrés. Mais c’était oublier la perversité de cette dernière qui en est finalement la cause. Et dans cette mission, October se retrouve exilée sous 3 jours du monde dans lequel elle a toujours vécu, chose qu’elle ne compte pas accepter sans rien dire. Mais pour se sauver elle, ainsi que les autres, elle va devoir trouver un moyen de détrôner cette reine qu’elle déteste et essayer de mettre celle qui aurait dû y être depuis le début à la place. Pourtant, le chemin ne sera pas facile et de nombreux problèmes se mettront entre elle et son but, que ce soit ses pouvoirs, cette nouvelle drogue ou même ses propres décisions. Il y aura d’ailleurs parfois de graves conséquences et certaines même mortelles. Mais heureusement pour elle, elle a maintenant de nombreux alliés qui sont prêts à tout pour l’aider quoi qu’il se passe.

 

October va devoir gérer ses pouvoirs et tous les changements qui vont avec. Ça sera très difficile de la voir ainsi, si fragile parfois et pourtant toujours déterminée à faire ce qui est au mieux pour tout le monde. Heureusement Tybalt est toujours là ou en tout cas au maximum qu’il le peut. On ne peut qu’aimer ce personnage, il a vraiment tout pour lui et j’avoue que je suis vraiment jalouse de notre héroïne. Mais ce n’est pas tout et nous découvrirons les véritables origines de Quentin. Je me doutais de quelque chose comme ce qui nous a été présenté, mais peut-être pas à ce point et j’ai été réellement surprise par la révélation, surtout quand on connait bien le personnage. J’ai aussi maintenant de nouvelles questions par rapport aux parents de notre héroïne après une phrase sortie au cours de l’histoire et je suis impatiente d’en apprendre plus à ce sujet. Mais ce n’est pas tout et on se pose aussi de nombreuses questions quant à la destinée d’October et ce que les autres attendent d’elle. Il faut dire que tout cela nous reste vraiment en tête, notamment avec la nouvelle qui se trouve à la fin de l’histoire et qui nous rend très curieux.

Comme toujours, il se passe énormément de choses ici et je peux définitivement dire que j’ai adoré le roman du début à la fin. October est une héroïne que j’adore retrouver et je suis impatiente de découvrir ce que Seanan McGuire nous réserve pour la suite. Cette série est simplement sublime !

5 

mellianefini

11 thoughts on “Chimes at Midnight de Seanan McGuire (VO)

  1. Je n’ai pas encore lu cette série, dont j’entends toujours beaucoup de bien, mais j’ai le premier tome. Impossible à oublier, parce que j’ai acheté le livre… par erreur ! L’écran a sauté au moment où je cliquais sur une autre case et hop, j’ai eu le T1 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *