End Time de Keith Korman (VO)

Résumé (traduction personnelle) : Trois personnes font face à une mystérieuse organisation du gouvernement à la recherche d’une série de personnes disparues dans ce sombre thriller apocalyptique.

Qu’est-ce qui se passe dans le pays et la planète?

Une expérience bio-lab du gouvernement tourne horriblement mal, infectant les gens par une folie scientifiquement programmée. . .

Des enlèvements de femmes et de filles se multiplient dans tout le pays. . .

Certaines personnes succombent subitement a des virus horriblement virulents tandis que d’autres deviennent capables de lire dans les pensées. . .

Mystérieusement convoquées pour affronter ces questions effrayantes, trois personnes sont jetées ensemble dans une quête étrange : Cheryl Gibson, un flic de LA; Billy Howahkan, un Sioux de Lakota avec des dons surnaturels apparents, et Bhakti Singh, un distingué scientifique de l’espace. Ils doivent traquer une paire d’enfants avec des pouvoirs extraordinaires. Ces deux jeunes gens vont déterminer le devenir de l’humanité – son oblitération ou son salut.

Comme les trois partent à travers de l’Amérique, la marée de sang se déchaine. L’anarchie, la terreur et la mort traquent la terre.

Avis : Je ne me risquerais pas à faire un résumé de ce livre, c’est trop complexe pour cela. Je vais préciser mon ressenti par rapport au résumé du livre:

Après avoir lu ce résumé, je m’attendais à une lecture très rythmée, avec les virus, les enlèvements, l’expérience qui tourne mal… En fait, la première partie du livre (environ 200 pages) consiste en une présentation des différents personnages et la réaction de certains à l’enlèvement de 2 jeunes filles. C’est très lent et ennuyeux, j’avoue avoir failli arrêter ma lecture. Après cette première partie cela s’améliore, on commence à comprendre un peu ce qui se passe et à voir cette apocalypse annoncée. Le rythme reste toutefois toujours le même.

L’histoire est très axée sur le surnaturel, je ne m’attendais pas à ce que ça le soit autant.

L’auteur a bien réussi à décrire ses personnages et leurs relations mais le fait qu’il y ait presque une intrigue pour chaque personnage rend la lecture compliquée. J’ai aussi été un peu déçue par la fin.

Comme vous le voyez, cette lecture n’était pas faite pour moi. Si vous avez aimé The Stand de Stephen King, ce livre peut vous plaire car on y retrouve le même rythme narratif.

2

Cass

6 thoughts on “End Time de Keith Korman (VO)

  1. Ah mince ça doit être frustrant. J’aime bien les trucs post-apocalyptique, justement parce que c’est assez dynamique normalement. Là le manque de rythme c’est pas tentant du tout 🙁

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.