Fini de rire ! de Rhonda Pollero

A Finley Anderson Tanner Mystery, Tome 1

Résumé : Vous allez faire la connaissance de Finley Anderson Tanner, l’incorrigible gaffeuse. Cette assistante juridique de West Palm Beach abhorre les salles de gym, s’entête à louer son appartement et adore les interminables déjeuners avec ses copines. Mais ce qu’elle préfère entre tout, c’est la chasse au trésor : celle qui lui permet de dénicher les joyaux des designers de mode soldés qu’elle pourra arborer dans les couloirs du cabinet d’avocats prestigieux où elle exerce ses talents. Dommage que son job ne se limite pas au fabuleux univers de la mode. Surtout quand une veuve éplorée vient sangloter dans son bureau en prétendant que la mort accidentelle de son mari résulte en fait d’un horrible meurtre. C’est une amie personnelle du grand chef et celui-ci a exigé que Finley supervise elle-même l’enquête. Adieu solderies de luxe, bonjour monde cruel. Cette perspective, décidément, n’enthousiasme pas Finley qui préférerait de loin consacrer tout ce temps à faire le siège des ventes privées Prada, mais plus elle avance dans son enquête, plus l’affaire se complique. Il y a décidément beaucoup de décès « accidentels » dans cette histoire Et en habituée des articles « déclassés », elle sait repérer un défaut quand elle en voit un. Or, il y en a beaucoup dans cette affaire, à commencer par le torride Liam McGarrity. Sa simple vue déclenche dans son cerveau les pires alarmes et les rares moments qu’il ne consacre pas à l’enquête, il les emploie à travailler au cas Finley. Qui aurait pu croire qu’un crime puisse être si émoustillant ?

Avis : J’ai ce roman depuis des années. Très, très longtemps. J’ai eu envie de quelque chose de léger après quelques ratés de lectures que j’ai choisi un autre roman de ma PAL que j’avais aussi depuis longtemps en Français, sauf qu’au bout d’un moment, je me suis rendue compte qu’en fait je trouvais qu’il y avait pas mal de références à d’autres choses et j’étais surprise. Eh bien, c’était tout à fait normal parce que c’était un tome 2 ! Oui, oui ! Du coup, je regarde sur goodreads, et que vois-je ? Qu’en fait j’ai le tome 1 ! Si, si, si et si ! J’avais le deux en français, j’ai le premier en anglais. Après un épisode de véritable spéléologie dans ma PAL, je mets finalement la main dessus et je mets en pause le tome 2 pour découvrir le premier volet des aventures de notre héroïne. Et finalement, je peux vous dire que c’est beaucoup mieux dans ce sens et maintenant je peux continuer le tome 2 avec tous les éléments en tête ! C’est mieux, n’est-ce pas ?

Nous découvrons donc Finely qui est assistante juridique. Habituellement, elle s’occupe des successions, mais voilà que son patron lui donne en dossier qui va bien l’embêter. En effet, une femme fortunée vient la voir pour lui expliquer qu’elle pense que son mari a été victime d’un meurtre et elle veut que Finley découvre ce qu’il s’est passé, parce que la police n’y croit pas du tout. Finley qui pensait que cette affaire serait facile découvre finalement des éléments qui pourraient aller dans le sens de la dame. Hélas, fouiller dans les affaires des gens, et ressortir une vieille affaire déjà jugée pourrait bien lui couter la vie et son travail !

J’ai passé un bon moment avec Finley et je suis curieuse de voir ce que le tome 2 donnera maintenant. Je comprends ses sentiments pour Patrick et j’avoue que Liam me rend pas mal curieuse et j’ai hâte de voir comment tout cela va tourner.

C’était une lecture rafraichissante, parfaite pour passer un bon moment léger plein d’humour. Me voilà maintenant partie pour la suite !

The Devil Wears Scrubs by Freida McFadden

Dr. Jane McGill, Book 1

Synopsis: Newly minted doctor Jane McGill is in hell.

Not literally, of course. But between her drug addict patients, sleepless nights on call, and battling wits with the sadistic yet charming Sexy Surgeon, Jane can’t imagine an afterlife much worse than her first month of medical internship at County Hospital.

And then there’s the devil herself: Jane’s senior resident Dr. Alyssa Morgan. When Alyssa becomes absolutely hell-bent on making her new interns pay tenfold for the deadly sin of incompetence, Jane starts to worry that she may not make it through the year with her soul or her sanity still intact.

Review: I was very curious when I discovered this novel. It must be said that it seemed full of humor and the hospital setting made me want to discover the story! However, I must say that from the beginning, a few things bothered me. You see, her first patient is morbidly obese. It is a very difficult disease and the reflection of our young doctor is that her fist, or even her arm can fit into his bulges… I admit that I didn’t like the comparison. Then, when they want to return him, she asks a nurse for help and she calls 10 people to return him. I thought it was a little too much and it made me a little uncomfortable.

Apart from that, Jane is very upset in this hospital where everyone treats her like shit. And if I liked the author’s style, it wasn’t easy to get carried away by the story. Then, I must say that maybe I shouldn’t have looked at the synopsis of Volume 2 because it cooled me down a bit… Married with a child, and she wonders, as her marriage has some problems, if she made the right choice with her husband and if she shouldn’t have chosen the Sexy Surgeon who is also a real asshole.

It’s an ok book, that’s entertaining, but not really for me.

The Devil Wears Scrubs de Freida McFadden (VO)

Dr. Jane McGill, Tome 1

Résumé (traduction personnelle) : Le nouvellement docteur Jane McGill est en enfer.

Pas littéralement, bien sûr. Mais entre ses patients toxicomanes, ses nuits d’insomnie et ses combats avec le sadique, mais charmant Chirurgien Sexy, Jane ne peut imaginer une vie après la mort bien pire que son premier mois de stage médical à l’hôpital du comté.

Et puis, il y a le diable en personne : La résidente principale de Jane, le Dr Alyssa Morgan. Quand Alyssa est absolument déterminée à faire payer dix fois plus cher ses nouveaux stagiaires pour le péché mortel de l’incompétence, Jane commence à s’inquiéter qu’elle ne puisse pas passer l’année avec son âme ou sa santé mentale intacte.

Avis : J’étais bien curieuse en découvrant ce roman. Il faut dire qu’il semblait rempli d’humour et le cadre de l’hôpital me donnait bien envie aussi ! Pourtant, je dois dire que dès le début, des petites choses m’ont dérangées. Vous voyez, son premier patient est en obésité morbide. C’est une maladie très difficile et la réflexion de notre jeune médecin c’est que son poing, voir son bras peut rentrer dans ses bourrelets… J’avoue que ça n’a pas aidé pour mon début de lecture. Puis, quand ils veulent le retourner, elle demande à une infirmière de l’aide et cette dernière appelle 10 personnes pour le retourner. J’ai trouvé que ça en faisait un peu trop et ça m’a mis un peu mal à l’aise.

Ceci mis à part, Jane en prend plein la gueule dans cet hôpital où tout le monde la traite comme une merde il faut bien le dire. Et si j’ai bien aimé le style de l’auteur, ce n’était pas facile d’être emportée par l’histoire. Puis, il faut dire que je n’aurais peut-être pas dû regarder le résumé du tome 2 parce que ça m’a un peu refroidie… Mariée avec un enfant, et elle se demande, comme son mariage a quelques soucis, si elle a fait le bon choix avec son mari et si elle n’aurait pas dû choisir le Chirurgien Sexy qui est aussi un vrai connard.

C’est un roman qui se laisse lire, qui est divertissant, mais qui ne m’aura pas forcément vraiment emballée.

A Hard Day’s Fright by Casey Daniels

Pepper Martin, Book 7

Synopsis: What happened to a teenager named Lucy one night in 1966 after a Beatles concert? She rushed the stage, kissed Paul, started home with her friends, and was never seen again — until cemetery guide and unintentional PI to the dead Pepper Martin sees her as a ghost. Lucy’s spirit can’t rest in peace until her body is found and buried. But how will Pepper track down a missing corpse after forty-five years?

Review: As always, I was delighted to immerse myself in a new Pepper Martin’s adventure. I could not wait to find out in which ghost story she was going to dive!

I must say that I was pleased to see that this time the story was about one of Ella’s relatives. It was great to learn a little more about this recurring character and especially on her younger years. But here it is also during these years that she lost her best friend, the one who had always been there for her, after a party. But Lucy is back and asks Pepper for help to find her body that disappeared more than 45 years ago. It will not be easy and Pepper will have to find all Lucy’s old friends to understand what is happening. Yet, as always, the story seems much more complex than expected and I admit that I had not seen some turnaround situations coming.

It was once again a very nice novel and I must say that I did not expect this little thing with Quinn. Moreover with this end, I am all the more curious to discover what will happen next! A very good series!

A Hard Day’s Fright de Casey Daniels (VO)

Pepper Martin, Tome 7

Résumé (traduction personnelle) : Qu’est-il arrivé à une adolescente nommée Lucy une nuit de 1966 après un concert des Beatles ? Elle s’est précipitée sur la scène, a embrassé Paul, est rentrée à la maison avec ses amis et n’a plus été vue – jusqu’à ce que la guide du cimetière et détective involontaire des défunts, Pepper Martin, la voient comme un fantôme. L’esprit de Lucy ne peut pas reposer en paix jusqu’à ce que son corps soit retrouvé et enterré. Mais comment Pepper retrouvera-t-elle un cadavre disparu depuis quarante-cinq ans ?

Avis : Comme toujours, j’étais ravie de me plonger dans la suite des aventures de Pepper Martin. J’étais impatiente de découvrir dans quelle histoire de fantôme elle allait plonger !

Je dois dire que j’ai été contente de voir que cette fois-ci l’histoire portait sur un des proches d’Ella. C’était super d’en apprendre un peu plus sur ce personnage récurrent et notamment sur ses plus jeunes années. Mais voilà, c’est aussi pendant ces années qu’elle a perdu sa meilleure amie, celle qui avait toujours été là pour elle, après une fête. Mais Lucy est de retour et demande de l’aide à Pepper pour qu’elle retrouve son corps qui a disparu il y a plus de 45 ans. Ce ne sera pas une mince affaire et Pepper devra retrouver tous les anciens amis de Lucy pour comprendre ce qu’il se passe. Pourtant, comme toujours, l’histoire semble bien plus complexe que prévu et j’avoue que je n’avais pas vu venir certains retournements de situations.

C’était une fois de plus un roman très sympa et je dois dire que je ne m’attendais pas à cette petite chose avec Quinn. D’ailleurs avec cette fin, je suis d’autant plus curieuse de découvrir ce qu’il va se passer par la suite ! Une très bonne série !

Dans le miroir de Valeria de Elísabet Benavent

Valeria, Tome 2

Résumé : Valeria, qui s’est séparée d’Adrian, est tombée dans les bras de Victor. Mais, après un début de relation enflammée, elle commence à s’interroger… A-t-elle fait le bon choix ?
Heureusement, ses amies de toujours sont là, à qui elle peut se confier. Et réciproquement. Car Lola, elle aussi, se pose des questions. Est-elle encore amoureuse de Sergio, l’homme qui a plaqué sa fiancée pour elle, avant qu’elle le rejette ? Carmen, de son côté, semble heureuse d’avoir enfin franchi le pas avec Barto, même si elle pressent que la mère de ce dernier va se montrer envahissante… Seule Nerea semble garder le cap et la tête froide. Mais les apparences sont souvent trompeuses…
Valeria a aussi une autre source d’inquiétude. Elle vient enfin de terminer son deuxième roman. Elle en est satisfaite et son éditeur est enthousiaste. Mais comment ses amies réagiront-elles quand elles découvriront leurs histoires de cœur et leurs ébats intimes étalés au grand jour ? En attendant, les quatre amies sont de nouveau réunies et s’apprêtent à sortir faire la fête.
C’est drôle, c’est vif, ça pétille et ça passe aussi vite qu’une soirée entre filles. On s’est à peine embrassées qu’il est déjà l’heure de se quitter.

Avis : J’avais passé un bon moment avec le premier tome et j’étais vraiment curieuse de découvrir ce que nos quatre héroïnes allaient nous proposer cette fois-ci. Il faut dire que toutes les quatre connaissent de gros bouleversements dans leurs vies et j’étais impatiente de lire la suite de leurs aventures !

Et puis, bien sûr, il y a Valeria. Notre héroïne doit gérer sa séparation, mais aussi son histoire naissante avec Victor. Ce n’est pas facile, elle se fait du mal, et surtout, elle fait du mal aux autres et c’est assez triste de voir comment les choses tournent. Pourtant, même si c’est parfois triste, parfois énervant, parfois touchant, on en redemande toujours encore et encore !

J’ai passé à nouveau un très bon moment avec cette histoire et j’avoue que je suis très curieuse de lire le troisième et dernier tome de la série. On se prend aux histoires de ces jeunes femmes si différentes et qui essaient de gérer comme elles le peuvent leur vie amoureuse.

Un roman qui permet de faire passer un bon moment !

 

 

Dans les Pas de Valeria d’Elisabet Benavent

Valeria, Tome 1

Résumé : Valeria aime les belles histoires d’amour.
*
Valeria est romancière.
*
Valeria a trois amies  :
Lola, Carmen et Nera
*
Valeria et ses amies partagent tout.
*
Valeria est mariée à Adrian,
Mais elle rencontre Victor…
*
Valeria aime la sincérité.
*
Valeria est unique.
*
Comme toi  !
*

Complices et inséparables, Valeria et ses amies se racontent tout. Vraiment tout. Surtout leurs histoires de cœur…

 

Valeria commence à s’ennuyer dans les bras d’Adrian.
Lola s’éclate avec ses amants, qu’elle collectionne.
Carmen et son collègue de bureau se tournent autour.
Nerea, elle, vient enfin de rencontrer quelqu’un !

Avis : Je ne connaissais pas du tout l’auteure ou ses romans, mais en voyant la traduction de ce premier tome, j’avoue que j’étais bien curieuse de découvrir les aventures de Valeria, mais aussi celles de Carmen, Nerea ou encore Lola.

Même si on suit plusieurs femmes dans cette histoire, Valeria est au centre et reste d’ailleurs quelle que soit les chapitres à sa première personne. Ah, Valeria a épousé Adrian, son amour de jeunesse… Pourtant, 6 ans ont passé maintenant et elle sent que quelque chose se passe avec lui. Il ne la touche plus, ne lui parle lui et n’essaie plus de faire quoi que ce soit avec elle. Si ses copines pensent qu’elle se monte la tête pour rien, elle sait qu’il y a quelque chose. Et puis lors d’une soirée, elle rencontre Victor. Victor qui est charmant, beau et qui s’intéresse à elle, quelque chose qu’elle désire ardemment. Et puis, il y a Carmen et son collègue de travail timide, mais qui lui plait, ou Lola qui passe d’hommes en hommes, même si elle ne veut pas s’avouer ce qu’elle veut, ou encore Nerea qui a rencontré un homme, un homme qui semble parfait pour elle et qu’elles n’ont pas encore rencontrées.

J’ai passé un bon moment avec ce roman. Il aborde différents thème comme l’amour, l’amitié, le mariage, l’infidélité et tout cela assez bien je dois dire. Nos amies sont très liées et c’était très sympa d’apprendre à les découvrir toutes. Vu la fin, j’avoue que je suis vraiment impatiente de lire la suite et de découvrir ce qu’il se passera à présent pour elles !