61 Heures de Lee Child

Jack Reacher, Tome 14

Résumé : Dakota du Sud. Un bus dérape sur une route verglacée et s’encastre dans une congère. Ses passagers, des seniors, guidés par Jack Reacher, se réfugient à Bolton. Mais dans la prison de Bolton, c’est l’émeute. Un chef de gang de motards, arrêté pour trafic de drogue, attend son procès, tandis que ses bikers menacent d’enlever le seul témoin du deal. Reacher se retrouve embarqué dans une histoire où gangsters, flics corrompus, trafic de drogue international et tueur en liberté font bon ménage. Un problème pour l’ex-policier de la marine ? Pas sûr…

Avis : J’ai lu de nombreux livres de la série écrite par Lee Child & Douglas Preston sur leur personnage Pendergast et j’ai apprécié chacun d’entre eux. Pourtant, je n’ai jamais eu l’occasion de lire un écrit des auteurs séparément. Aussi, quand j’ai découvert cette série de Lee Child, j’avoue que j’ai été intriguée. Bon par contre il est vrai que je commence ici avec le tome 14, mais je peux vous dire que cela ne pose vraiment aucun problème ! D’ailleurs je suis assez intriguée et impatiente d’avoir l’opportunité de lire les autres maintenant. En regardant le résumé du prochain, je me suis rendu compte que les romans ne sont pas forcément écrits dans l’ordre, donc oui, vous pouvez commencer avec celui-ci ! Par contre maintenant c’est terrible parce que j’ai envie de lire la suite, mais la suite chronologique !

Commençons par le titre, 61 heures… Oh oui parce qu’il a vraiment une grande importance. Toute l’histoire se passe sur 61 heures. On voit en effet le décompte petit à petit au cours de l’histoire et on reste impatient de voir ce qu’il va se passer après cette échéance. C’est dans cet environnement que nous découvrons Jack Reacher, un homme, ancien militaire, qui essaie de fuir son passé, de même que son avenir et qui se retrouve dans une situation très complexe. En ayant quelques aperçus dans la vie d’autres personnages, on suit cet ancien militaire dans une enquête explosive. Oh oui, parce qu’arrivé accidentellement dans une petite bourgade, il va devoir mettre ses talents à rude épreuve. Entre un témoin sur surveillance serrée, une prison qui pourrait bien aider à un assassinat, un gang de bikers vendant de la drogue, un ancien bunker abandonné qui pourrait être bien plus important ce que qu’il suppose être, Reacher aura vraiment de quoi faire.

J’ai énormément pris de plaisir à suivre cette histoire, bien plus que je ne l’aurais pensé je l’avoue. Le héros est passionnant à découvrir et à comprendre. Il est très intelligent mais ne travaille pas pour être récompensé d’une manière que ce soit, ce qui est assez agréable. Il va être embarqué dans cette histoire d’un seul coup et va tout faire pour aider la police locale tout en le faisant à sa manière. J’ai apprécié voir les coups d’avance qu’il avait, la façon qu’il avait afin de trouver ses réponses, ainsi que son caractère très spécial. Oh oui, parce qu’il ne vit pas comme tout un chacun et malgré son impression de distance, il est touché à cœur par les événements. Il y a d’ailleurs un grand nombre d’événements très touchants à son sujet tout au long de l’histoire… Oui mon cœur s’est serré plusieurs fois pour lui.

Ai-je oublié de mentionner la jeune femme qu’il a souvent au téléphone ? Comme j’ai adoré leurs échanges ! Pour avoir des réponses, il contacte son ancienne division, chose qu’il n’a jamais fait depuis qu’il a quitté l’armée et c’est ainsi qu’il découvre cette jeune femme. C’est à travers différents dialogues courts qu’ils vont apprendre à se connaître un petit peu et à s’aider mutuellement. Mais quelque chose d’autre apparaît et alors qu’il nous faudra un peu de temps pour en apprendre plus à son sujet, de même que sur Reacher, j’ai trouvé que l’auteur avait parfaitement su mener son histoire pour révéler les informations de ses personnages au moment parfait. Mais j’avoue que maintenant je n’attends qu’une chose et c’est la rencontre entre les deux personnages pour voir ce qu’il se passe alors véritablement.

Je ne peux pas en dire énormément sur l’histoire je l’avoue car de nombreuses révélations nous seront données tout au long du roman, liant tout ce qu’il se passe et nous permettant de comprendre ce qu’il se passe exactement et c’est vrai que le tout était juste passionnant ! J’ai d’ailleurs été très surprise par le coupable de l’histoire, de même que par plusieurs tournures de situation et je pense que vous le serez aussi.  J’en veux plus !

4

mellianefini

8 thoughts on “61 Heures de Lee Child

  1. Je n’ai jamais lu de Preston & Child, bien que j’ai toujours voulu en lire je pense que ce sont des auteurs très bons et comme tu le dis on est toujours plus intrigué de voir un écrit d’une personne d’un duo si connu écrire seule.
    J’ai l’impression en lisant le résumé qu’il y a eu un film avec Tom Cruiz.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.